Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/epigest/www/config/ecran_securite.php on line 337
Le ministère de la Santé renforce la place des DIRC - APM
Accueil - DOCUMENTATION - Actualités
Pilotage de la recherche

Le ministère de la Santé renforce la place des DIRC - APM

Renforcement de la tutelle et des moyens
Publié le samedi 15 décembre 2007.


TITRE : Recherche clinique : le comité national de coordination approuve les projets du ministère de la santé

PARIS, 13 décembre 2007 (APM) - Le Comité national de coordination de la recherche des CHU (CNCR) a accueilli favorablement les projets de la ministre de la santé concernant la recherche clinique.

Roselyne Bachelot a rendu publiques mercredi plusieurs mesures visant à renforcer le pilotage du ministère de la santé en matière de recherche clinique (cf dépêche APM CCKLC003).

"La ministre a montré qu’elle voulait se positionner clairement sur la recherche clinique et a affirmé son soutien en renforçant sa tutelle et les moyens. Nous attendions ce positionnement de la part du ministère de la santé", a déclaré jeudi à l’APM le vice-président du CNCR, Didier Delmotte.

Il a approuvé aussi la création d’un "lien plus étroit entre les Dirc [Délégations interrégionales de la recherche clinique] et le ministère" à travers l’animation d’un réseau par la Direction de l’hospitalisation et de l’organisation des soins (Dhos) qui permettra "d’élaborer un suivi plus précis des travaux" des délégations.

Le CNCR s’est félicité aussi d’une hausse de 50% de l’enveloppe dédiée au Programme hospitalier de recherche clinique (PHRC) sur trois ans pour atteindre 75 millions d’euros.

La responsable du pôle "qualité, innovation, recherche" de la Fédération hospitalière de France (FHF), Elisabeth Devilliers, a également accueilli favorablement les déclarations de la ministre.

Elle a apprécié que "la santé reprenne la main sur la recherche clinique" et que le rôle des CHU dans cette activité soit "conforté".

Elisabeth Devilliers a néanmoins souligné que les performances de la recherche clinique ne doivent pas uniquement être évaluées en fonction de la publication des résultats, mais aussi en termes d’amélioration des soins.

RAPPROCHER LES DIRC DU MINISTERE

Parmi les projets de la ministre de la santé pour la recherche clinique, il est prévu un contrôle renforcé des Dirc. La ministre a notamment confié à la Dhos la mission d’organiser un réseau entre les sept délégations présentes en France.

Jusqu’à présent, les échanges entre ces délégations n’étaient pas formalisés et étaient irréguliers. En prenant en charge directement l’animation d’un réseau entre les Dirc, le ministère veut organiser des réunions régulières entre les structures dans une optique de "benchmarking", a-t-on appris jeudi au ministère.

"L’idée est de faire profiter les Dirc des expériences d’une délégation qui aurait une démarche efficace. On sait par exemple que les procédures de promotion et de valorisation de la recherche sont lourdes et le réseau va permettre aux Dirc de partager leurs expériences pour améliorer leur fonctionnement", indique-t-on au ministère.

Une réunion sera organisée en avril 2008 pour faire le bilan des Dirc, deux ans après leur mise en place.

Concernant la Direction générale de la santé (DGS), la ministre veut renforcer son rôle de pilotage, de conseil et de veille réglementaire sur la recherche clinique.

Elle envisage notamment de renforcer la tutelle de la DGS sur les comités de protection des personnes, mais aussi de créer une structure au sein de la direction chargée d’assurer un rôle de conseil et de veille scientifique sur la recherche clinique.

co/cd/APM polsan

COKLD002 13/12/2007 16:30 ACTU

le site APM : APM



Mentions légales - Nous contacter - SPIP-Epona sous licence GPL

EPI’GEST

le site des personnels non médicaux de recherche clinique et épidémiologique à l’hôpital