Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/epigest/www/config/ecran_securite.php on line 337
Evolution des métiers de la recherche clinique et épidémiologique
Accueil - ASSOCIATION EPIGEST - Historique

Evolution des métiers de la recherche clinique et épidémiologique

Publié le jeudi 2 novembre 2006.


En 1987, le Ministère de la Santé a crée la fonction TEC dans le cadre des CISIH (Centre d’Information et de Soins de l’Immunodéficience Humaine). Les TEC sont chargé(e)s du recueil et de l’exploitation des données médicales et de la mise en oeuvre, dans le respect de la règlementation en vigueur des essais thérapeutiques promus par l’Agence Nationale de Recherche pour le SIDA (ANRS) en qualité de promoteur institutionnel.

Née à la fin des années 1980 avec l’émergence des premiers patients atteints du SIDA (Syndrome d’ImmunoDéficience Acquise), la fonction TEC a été un moteur essentiel du développement de la recherche clinique dans l’ensemble des disciplines médicales.

A ce jour, de nombreux TEC exercent exclusivement un rôle de Référent Recherche Clinique auprès de l’investigateur hospitalier au sein de nombreuses spécialités dont l’infectiologie, la cardiologie, la gastro-entéro-hépatologie ou encore les services de transplantations ...

A partir de 1991, des Directions à la Recherche Clinique (DRC) ont été créées dans les CHU (Centres Hospitalo-Universitaires) pour la mise en oeuvre du Programme Hospitalier de Recherche Clinique (PHRC) national et(ou) régional. Les DRC, en tant que promoteurs institutionnels, disposent de personnels de recherche dénommés Techniciens de Recherche Clinique (TRC). Les TRC exercent des missions de contrôle de la qualité des essais cliniques conformément aux obligations légales auprès des médecins investigateurs sur plusieurs sites hospitaliers.

A partir des années 2000, la dénomination ARC (Assistants de Recherche Clinique) s’est progressivement substituée à celle de TRC par analogie aux ARC du secteur privé et aux similitudes de leurs missions. Puis, la recherche clinique à l’hôpital s’est largement développée avec la création de différentes structures comme les Centres d’Investigations Cliniques (CIC-en partenariat avec l’INSERM en 2000) au sein desquelles exercent les Infirmiers(ères) de Recherche Clinique (IRC), puis en 2005 avec les Centres de Ressources Biologiques (CRB), les Centres d’Investigation Biologique (CIB).

Par ailleurs, à l’Assistance Publique-Hôpitaux a constitué des Unités de Recherche Cliniques (URC) attachées à certains hôpitaux comme structure de soutien méthodologique de la recherche pour les services hospitaliers. Dans ces unités, des Coordonnateurs d’Etudes Clinques (CEC) sont chargés d’encadrer une équipe de TEC et d’ARC et de coordonner des études complexes.

En conclusion, le personnel non médical de recherche clinique comprend des ARC, des IRC, des TEC rattachées à la DRC et des TEC exerçant dans différentes disciplines médicales. Depuis 2006, avec l’émergence de la santé publique à l’hôpital, des postes de Techniciens d’Etudes Epidémiologiques (TEE) ont été créés au sein d’Unité de santé publique ou de CIC spécialisé en Epidémiologie (Hôpital Cochin – AP-HP)



Mentions légales - Nous contacter - SPIP-Epona sous licence GPL

EPI’GEST

le site des personnels non médicaux de recherche clinique et épidémiologique à l’hôpital