Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/epigest/www/config/ecran_securite.php on line 337
Essais cliniques : la France bataille pour maintenir son attractivité - Par Gaëlle GEOFFROY - AFP Paris 24 mai 2007
Accueil - DOCUMENTATION - Actualités
CENGEPS

Essais cliniques : la France bataille pour maintenir son attractivité - Par Gaëlle GEOFFROY - AFP Paris 24 mai 2007

Publié le jeudi 24 mai 2007.


La France bataille pour maintenir son attractivité auprès des groupes pharmaceutiques à la recherche de patients pour participer aux essais cliniques sur leurs médicaments, dans un contexte de compétition de plus en plus vive entre pays développés et émergents.

Les acteurs français du secteur viennent ainsi de créer le Centre national de gestion des essais cliniques (CeNGEPS), qui a l’ambition de soutenir le recrutement de "plus de patients, plus vite et mieux".
Les essais cliniques, soumis à une procédure très stricte, sont obligatoires pour tout laboratoire qui souhaite obtenir auprès des autorités de santé une autorisation de mise sur le marché d’un nouveau produit.

Pour les mener à bien, les groupes "recrutent" chaque année des centaines de milliers de patients dans les hôpitaux, historiquement aux Etats-Unis, en Europe de l’Ouest et au Japon, pays berceaux des leaders de la pharmacie mondiale.

"La France, grâce à ses infrastructures hospitalières fortes, est concurrentielle et compétitive par rapport à d’autres pays où ces infrastructures sont plus faibles", témoigne auprès de l’AFP un responsable de Sanofi-Aventis.

Mais il estime que "l’organisation hospitalière souvent assez compliquée" freine le recrutement, tout en reconnaissant "c’est cette organisation qui assure la sécurité des essais".

Pour Catherine Lassale, directrice scientifique du Leem (Les Entreprises du médicament) qui représente les industriels de la pharmacie, la France souffre d’une "perception qui n’est pas bonne en termes de productivité de ses centres de recherche, d’organisation de sa recherche clinique et de vitesse de recrutement des volontaires".

Le docteur Robert Dahan, PDG d’AstraZeneca France, a souligné jeudi lors de la présentation du CeNGEPS que la "compétition" s’était accrue entre les pays désireux d’accueillir les essais cliniques, "outils de progrès thérapeutique" mais aussi de formation des médecins et de créations d’emplois.

"Il y a cinq ans, la part des pays d’Europe de l’Est a augmenté de façon considérable, comme celle de certains pays d’Amérique latine", détaille-t-il. "Aujourd’hui, c’est celle de l’Asie qui progresse de manière extrêmement rapide".

Le coût financier des essais est bien inférieur dans ces pays. Mais les professionnels soulignent aussi que dans les pays émergents, les organismes des patients n’ont jusqu’à présent été que très peu soumis à des traitements faute d’un niveau de vie et de développement du réseau sanitaire suffisants.

"La tendance de long terme est donc à la diminution du nombre d’essais cliniques réalisés en France", selon Mme Lassale : de 1.333 en 2000, ils sont tombés à 1.150 en 2006, soit 14% de moins en six ans.
La France représente 8% du recrutement mondial, derrière les Etats-Unis (17%), l’Europe de l’Est (15%) et l’Allemagne (9%), selon une étude du Leem.

Le CeNGEPS est issu d’un partenariat entre public et privé : 49% de ses parts sont détenues par le Leem, 42% par les directions interrégionales de la recherche clinique (Dirrc) et 9% par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

Doté d’un budget de 9,4 millions d’euros, il doit aider au financement et à la coordination des projets entre les sept Dirrc. Son leitmotiv : recruter "plus de patients, plus vite et mieux". Il faut "aider les médecins investigateurs à recruter plus de malades, et accélérer le processus administratif de mise en place des essais", a plaidé jeudi son président, le professeur Patrice Jaillon.



Mentions légales - Nous contacter - SPIP-Epona sous licence GPL

EPI’GEST

le site des personnels non médicaux de recherche clinique et épidémiologique à l’hôpital